avril 22, 2021
1 min read

COMMUNIQUÉ: Les collectifs citoyens (CNLD, CACTCCI et CNUAC)

Communiqué de presse

Le pouvoir s’obstine encore une fois en décidant de maintenir en détention, sous mandat de dépôt, vingt-deux jeunes dont le seul tort a été de sortir manifester. Le pouvoir peut poursuivre en justice les justiciables que nous sommes, mais faut-il pour cela qu’il les mette en prison d’abord ?

Nous assistons depuis les premières arrestations en juin 2019, à pratiquement une peine carcérale par anticipation sur le jugement. Nous assistons à des détentions politiques, ordonnées par l’exécutif et la police politique au mépris du droit, des conventions internationales ratifiées par l’Algérie et de la dignité humaine.

Ce mercredi, la cour de Ruisseau, sans état d’âme, a entériné la décision du juge d’instruction ordonnant la mise sous mandat de dépôt des manifestants du 5 avril dernier qui seront ce jeudi, à leur 16e jour de grève de la faim.

Tadjadit et ses compagnons, les 22 grévistes, le président de SOS Bab El Oued et le journaliste de Tamanrasset viennent s’ajouter à la trentaine de détenus d’opinion qui n’ont pas bénéficié de la «grâce» du pouvoir en février dernier.

Jamais période préélectorale n’a été aussi «vorace» en détention que ce mois d’avril qui n’est qu’à ses vingt premiers jours: 35 mandats dépôt.

Les collectifs citoyens (CNLD, CACTCCI et CNUAC) et les parents des détenus s’associent au collectif des avocats du Hirak pour alerter l’opinion publique nationale et internationale sur ces graves dérives, foulant aux pieds la constitution que ce même pouvoir a adopté ainsi que les principes des droits humains.

Nous vous convions à une conférence de presse ce jeudi 22 avril 2021 à 15 heures au siège du MDS, le sous-marin, sis Bd. Krim Belkacem.

Algérie le 21 avril 2021

Comité Algérien Contre la Torture et les Conditions Carcérales Inhumaines (CACTCCI).
Comité Nationale pour la Libération des Détenus (CNLD).
Coordination Nationales des Universitaires Algériens pour le Changement (CNUAC).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Communiqué. Comité Sme3na. Arrestation du journaliste Rabah Karèche

Article suivant

La répression reprend en Algérie contre les militants du Hirak (Journal Le Monde)

Latest from Blog

Gaza : la complicité écœurante de la bourgeoisie française

Par Politicoboy | 8 Mai 2024 | frustrationmagazine.fr Pendant que France Télévision diffusait la nuit des Molières de la Comédie française, l’armée israélienne a déclenché son offensive tant redoutée contre Rafah. Les premiers rapports font état

Ce que la Palestine fait au monde

ALAIN GRESH · LE 2 MAI 2024 In orientxxi.info L’offensive israélienne contre Gaza depuis le 7 octobre montre plus que jamais l’impunité totale d’Israël et un soutien inconditionnel apporté à Tel-Aviv par la majorité

La gouvernance néolibérale en marche

Rafik Lebjaoui, Algeria-Watch, 21 Avril 2024 La gestion ultra autoritaire de la pandémie du Covid a indiqué clairement l’orientation choisie par l’oligarchie occidentale pour assurer le contrôle des populations et encadrer les
Aller àTop