avril 21, 2019
2 mins read

Déclaration: Une entreprise de démolition est à l’œuvre pour paralyser le FFS

Déclaration de la CAS FFS France-Nord

In Facebook le 20 avril 2019

Une entreprise de démolition est à l’œuvre pour paralyser le FFS et le réduire au silence !

Paris, le 20 Avril 2019.

Le siège national du FFS à Alger a de nouveau été la cible d’une opération commando menée dans la nuit de jeudi 18 avril. Une bande de forcenés a envahi les lieux à coup de camion-bélier, saccagé les bureaux et brutalisé certains de nos camarades.

Cette provocation perpétrée à la veille de la 9ème semaine de mobilisation de l’ensemble de la population algérienne est une nouvelle illustration des manœuvres du Système pour contrarier les actions du FFS en faveur du processus démocratique.

Nous, membres de la CAS FFS France-Nord, sommes révoltés par ces violences à répétition et les condamnons fermement, d’où qu’elles viennent et quelle qu’en soient les motivations de leurs auteurs. Nous refusons la furie qui s’abat actuellement sur le Parti et rejetons cette spirale de violence dans laquelle les relais du Pouvoir voudraient l’entrainer pour mieux le neutraliser et l’empêcher de poursuivre son engagement aux côtés de nos concitoyens, à un moment décisif pour l’avenir du pays.

Le congrès extraordinaire d’avril 2018 avait suscité de grands espoirs et tracé de nouvelles perspectives pour précisément « restituer le Parti à ses militants » et lui redonner de la visibilité en le rétablissant dans son rôle de première force d’opposition du pays. Depuis cette nouvelle séquence, nous observons une succession d’actes hostiles de plus en plus violents.

Les manœuvres de déstabilisation ont été d’abord sournoises avant d’atteindre à présent une tournure grave et dangereuse ; leur liste est longue : contestation de la légitimité de l’ancien premier secrétaire national et le refus de le reconduire dans ses fonctions pour des motifs fallacieux, occupation du siège national par une poignée de militants instrumentalisés, obstructions en réunion, entrave à la tenue du Conseil National, refus de certains parlementaires de se retirer, intimidation, menaces, saccage des locaux, destructions de matériel et vol de documents, …

Nous disons Barakat ! Et nous appelons nos camarades, militants et sympathisants, à resserrer les rangs et ne pas prêter le flanc à ceux qui, au sein du Pouvoir et ses réseaux, voudraient affaiblir progressivement le FFS, voire l’écarter de sa vocation à redevenir une alternative crédible dans la recomposition du nouveau paysage politique algérien.

Afin de sauvegarder l’unité du Parti et instaurer un climat de sérénité, nous réitérons notre appel à l’apaisement et au dialogue avec toutes celles et tous ceux qui partagent les valeurs fondamentales du FFS.

Vive l’Algérie
Vive le FFS
Gloire à nos valeureux martyrs

Les membres de la CAS FFS France-Nord

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

[Audio] Témoignage de la tante de Ramzi Yettou le jour de son enterrement

Article suivant

[Vidéo] الحراك. توزيع سندويتش مجانا للمواطنين

Latest from Blog

Gaza : la complicité écœurante de la bourgeoisie française

Par Politicoboy | 8 Mai 2024 | frustrationmagazine.fr Pendant que France Télévision diffusait la nuit des Molières de la Comédie française, l’armée israélienne a déclenché son offensive tant redoutée contre Rafah. Les premiers rapports font état

Ce que la Palestine fait au monde

ALAIN GRESH · LE 2 MAI 2024 In orientxxi.info L’offensive israélienne contre Gaza depuis le 7 octobre montre plus que jamais l’impunité totale d’Israël et un soutien inconditionnel apporté à Tel-Aviv par la majorité

La gouvernance néolibérale en marche

Rafik Lebjaoui, Algeria-Watch, 21 Avril 2024 La gestion ultra autoritaire de la pandémie du Covid a indiqué clairement l’orientation choisie par l’oligarchie occidentale pour assurer le contrôle des populations et encadrer les
Aller àTop