avril 11, 2019
5 mins read

Réfléchissons ensemble pour une nouvelle Algérie

Réfléchissons ensemble pour une nouvelle Algérie

Par Hakim Allouche via Facebook

La prise de conscience de tout le Peuple Algérien de la chose politique, exprimée en action pacifique, la main dans la main, par des millions de marcheurs de tout âge ouvre une voie historique pleine d’optimisme. Cette union avec une mobilisation touchante reste agréablement surprenante. Il faut dire que toutes les belles marrées humaines sont nécessaires mais celles-ci ne seraient peut être pas suffisantes pour faire plier le système.

Chaque jour passé, sous l’indifférence du Pouvoir, pèse très lourd sur le moral. Ceci exige des efforts supplémentaires pour arriver enfin à signer en or l’acte de naissance d’une nouvelle Algérie. Le point positif est que cette 2ème République se construit de jour en jour dans la mentalité citoyenne à l’échelle plus large. Le vrai exploit est le fait d’intégrer ce changement dans les comportements citoyens au quotidien. À mon sens, ce mouvement tient d’une part du ras le bol généralisé. De l’autre, l’élan est poussé dans les graines semées des luttes anciennes. Ces générations aînées ont beaucoup donné en sacrifiant corps et âme pour réaliser le vœu précieux de la liberté et la démocratie. L’humilité des ces anciennes générations sincères dans le combat citoyen restera remarquable. Nous ne serons jamais assez reconnaissants à toutes ces batailles pour la dignité et la justice.

L’expérience collective apprend des échecs du passé mais s’inspire également des exemples des autres peuples. Par ailleurs, il y a une passerelle supplémentaire établie entre le virtuel et le réel. Ces nouveaux canaux de communication ne sont pas des moindres qui nourrissent avec efficacité toute la dynamique du mouvement et laissent avancer le caractère du citoyen responsable. De ce beau monde dans la rue protestatrice, il y a des personnes de tout âge, mixtes et diverses. Il est important de noter avec surprise qu’une nouvelle vague de jeune bien formée, compétente, patriotique et respectueuse, reprend progressivement le flambeau de la lutte avec conviction. Le grand défi de réaliser des résultats honorables est bien présent. Tout le monde est d’accord pour dégager l’ancien système. Il est urgent de se libérer du centre du Pouvoir militaire, corrompu, maudit et illigitime. Nous ne pouvons trainer éternellement des boulets attachés à nos pieds. Il n’y a aucune fraternité à observer avec le diable personnifié qui se cache sous la casquette. Ce fardeau devient un danger. Le risque d’une noyade collective sera des plus historique. Il est temps de nous saisir et nous libérer en urgence. L’envie populaire est de rebâtir la légitimité du civil, la confiance et un État de droit. Il y a une soif de fonder des pratiques démocratiques et républicaines. Les algériens participent avec enthousiasme dans ce mouvement en mettant de la volonté. L’envie de réussir ensemble s’exprime à haute voix. La responsabilité des décideurs en place est énorme.

Malheureusement les réponses d’en haut, jusque-là, sont méprisantes. La sourde oreille est récurrente. Le commandement n’apporte que des propositions privilégiant ses propres intérêts. Pour l’instant, personne n’est dupe. On ne pourra accepter les obscénités actuelles formulées sous forme de respect constitutionnel. C’est du déjà vu et mal vécu! Ce sont des manipulations à grande échelle favorisant depuis des années que l’émergence des nuisants à la société, organisés sous forme de cercles diaboliques à caractère politico-financier. 

Les marcheurs doivent continuer à exprimer le refus tout en restant dans l’esprit des retrouvailles joyeuses à l’échelle nationale. Il faut entretenir l’image des hautes valeurs rares: Respect, Fraternité, Pacifisme, Solidarité, Écologie, … Toutes ces générations dans la rue donnent l’impression puissante d’adopter une approche politique d’éthique. Le sentiment authentique bien fort d’aimer son pays est apparent aussi bien dans les paroles que les actes. Il n’y a qu’à lire des messages de banderoles, pancartes,…. les partages sur les réseaux sociaux. Ceci dit, des fausses notes existent évidemment mais il faut souligner que ce genre de dérapages, discrimination, bavures,…. sont jusqu’à présent dénoncés par les internautes. Il faut être muni de beaucoup de maîtrise en restant serein face aux aboyeurs et manipulateurs qui tentent d’entraver gravement à l’aboutissement des causes justes.

La transition vers la 2ème République a besoin de nouveaux visages, hors régime actuel.

La continuité de la protestation dans la rue reste comme une question de survie. Sinon tout le projet avec l’objectif du véritable changement serait un mort-né. Le Peuple doit répondre en s’organisant et adoptant un plan de sortie qui sera de nature opposée à celle du Pouvoir.

Nous sommes dans une phase où il est nécessaire de proposer des solutions organisationnelles d’ordre politique et technique pour évoluer vers un autre système équitable et juste.

Les espaces ouverts au débat traitant toutes les questions de société doivent se multiplier.

L’idée de désigner des représentants comme portes paroles à l’échelle locale en remontant des propositions à l’échelle nationale est une hypothèse à approfondir. Ceci donnerait le poids, la visibilité et la clarté dans le seul but d’augmenter les chances d’une transition réussie. Ces orateurs, appréciés et choisis, doivent être conseillés et entourés par des connaisseurs techniques en diverses disciplines. Ces délégués locaux doivent à leur tour élire un conseil national, restreint en nombre, pour assurer la transition. Le nombre doit être limité pour faciliter les tenues de rencontres, des réunions…. Rien ne sera définitif en terme de cette représentation. Toute personne qui n’est pas fiable ou ayant des liens avec le régime sera dans l’immédiat protestée. Avec pacifisme, il finira par laisser place à une autre, proposée en faisant confiance à ce processus de sélection populaire. Il ne s’agit pas de donner une tête à ce mouvement mais de mettre en place un mode organisationnel, type collégial, qui permettrait de prendre des décisions importantes pour pouvoir avancer.

Toute bonne initiative est à encourager. Il important d’énumérer les propositions techniques et fonctionnelles afin d’assurer le bon cheminement de cette transition. Il est urgent que le Pouvoir actuel céde la place à la nouvelle représentation. Le voeu du Peuple est une nouvelle Algérie tolérante, fraternelle, diverse, ouverte et juste. Passer cette étape avec succès fera de notre pays un exemple de démocratie où les indicateurs de confiance, représentativité, croissance, progrès….. seront plus que satisfaisants. Tout ce processus nécessite de l’implication, l’écoute, la méthode et la sincérité. En toute évidence, personne n’est à l’abri de commettre des erreurs. Néanmoins, les remises en question apportant des corrections en toute transparence rétabliront sans doute la confiance tant recherchée.

Il y a tant d’idées à noter. De nombreuses questions complexes sont en attente. Au fur et à mesure de la constitution des représentants, il y aurait des éléments de réponse qui seront apportés. C’est en commençant à forger des solutions élémentaires que nous deviendrons avec le temps des forgerons confirmés à toutes les problématiques citoyennes les plus complexes à traiter. Toute les questions doivent être posées en ouvrant des espaces aux débats.

Dans sa belle diversité le Peuple Algérien restera toujours courageux, hospitalier, surprenant dans son humour et ayant tant de qualité bien aimable. Oui ! Nous sommes confiants! Nous sommes adorables ! Le succès sera alors de notre côté. De l’autre, le Pouvoir est incontestablement moche. C’est le synonyme d’échec détestable.

Enfin, que la bonne étoile soit du côté de notre Peuple méritant que le meilleur! 

En ce beau printemps, restons toutes et tous, ensemble pour une nouvelle Algérie moderne, lumineuse et pleine d’espoir.

Hakim Allouche via Facebook
Le 10 04 2019

Article précédent

[Photos] Manifestations du 10 avril 2019 à ALGER

Article suivant

SUR LA SÉPARATION DU POLITIQUE ET DU MILITAIRE

Latest from Blog

De Ghazza il me manque l’odeur

Ghania Mouffok 23 février 2024 in Facebook Comment écrire, qualifier, juger, dire ce qui se passe sur les territoires découpés de la terre entière de la Palestine martyrisée, comment écrire sur ce
Aller àTop

Don't Miss

الجزائر الجديدة. طريق التوافق ومأزق « التواطؤ »

الجزائر الجديدة 149 – تحرير وتصوير رضوان بوجمعة طريق التوافق

47 vendredis contre des décennies de régression: le Hirak a remis l’Algérie en mouvement

Saïd Djaafer 14 Janvier, 2020 radiom.info A quelques semaines du