novembre 21, 2019
2 mins read

Lettre au peuple algérien. Par Shayma Marion Belhadj

Lettre au peuple algérien
Par Shayma Marion @Facebook 21 novembre 2019

Cher peuple je te regarde de l’autre côté de la Méditerranée depuis des années, je te regarde espérer, pleurer, mourir, te relever, rire, crier, pleurer, te déchirer et sourire. Le Vendredi 22 février je me suis endormie avec dans le cœur les images de ta détermination. Et ces images se sont multipliées ces derniers mois.

Cher peuple algérien tu as d’ores et déjà marqué l’histoire universelle. Et ce de différentes façons. Ton model de résistance résolument pacifique est un exemple dans le domaine des mobilisation collectives. Ton imagination sans limite à travers les slogans, les tifos, les pancartes. Tu as reconquis ton espace public le transformant en espace civile. Et au-delà de tout tu es en train de redéfinir ce que signifie être citoyen. Alors même que la junte militaire au pouvoir a, année après année, mobilisé les différences pour te diviser et te dominer peuple algérien tu as décidé, depuis 9 mois, de transcender ces différences pour en faire ta force. Tu as regardé en face ton histoire longue et tu as posé un regard émerveillé sur ta diversité géographique. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest tu es descendu dans la rue, tu as occupé les places pour dire ton unité dans ta diversité. Tu as construit un grand NOUS quand la dictature tente de t’imposer des petits JE, tu l’as crié à la face de ces caciques du régime et tu l’as hurlé à la face du monde. Tu as affirmé le droit de te définir, de te dire loin des stratégies des palais et des Élysées. Peuple algérien tu es ces femmes et ces hommes, ces jeunes et ces personnes âgées. Je te vois dans cette ancienne combattante. Je te vois dans le sourire de cet enfant. Tu es tout à la fois arabe et berbère, islamiste et fils d’Aït-Ahmed. Toutes ces facettes c’est toi et elles font ta force et ta beauté.

Aujourd’hui j’ai peur Ô peuple algérien. La répression s’intensifie. La dictature contre laquelle tu luttes déroule tout son arsenal. Logique, pour elle c’est une question de vie ou de mort. Mais toi, ô peuple, pourquoi renonce-tu à ton identité multiple si lumineuse ? Est-ce que certains prisonniers valent plus que d’autres ? Les détenus pour port du drapeau amazigh ont-ils plus de valeurs que les détenus liés à Rachad ? Être emprisonné pour port de drapeau est-il plus défendable qu’être emprisonné pour atteinte au moral de l’armée, atteinte et entrave à corps constitué ?

Ô peuple ne cède pas aux sirènes de la division. Refuse que certains prisonniers soient plus défendus que d’autres, exige de ceux qui luttent pour la libération des détenus du hirak qu’ils luttent pour TOUS les détenus du hirak. Ô peuple exige que le droit soit la règle d’action des défenseurs au-delà des opinions. Chacun à sa sensibilité idéologique mais au-delà de tout doit demeurer le droit et l’amour pour l’Algérie.

Peuple algérien tu es divers dans ton unité, reste-le, renforce ce choix. Le jour où des militants de la cause berbère arboreront sur les réseaux sociaux et lors des marches, les portraits des militants de Rachad ou des autres prisonniers extérieurs à leur mouvement, et inversement, alors ce jour tu auras gagné peuple algérien, tu auras définitivement tourné le dos aux manipulations idéologique du régime et de ses alliés

Article précédent

Communiqué: Liberté pour Halim FEDDAL, secrétaire général de l’ANLC

Article suivant

L’élection du 12 décembre doit être reportée pour raison d’Etat

Latest from Blog

Gaza : la complicité écœurante de la bourgeoisie française

Par Politicoboy | 8 Mai 2024 | frustrationmagazine.fr Pendant que France Télévision diffusait la nuit des Molières de la Comédie française, l’armée israélienne a déclenché son offensive tant redoutée contre Rafah. Les premiers rapports font état
Aller àTop

Don't Miss

الجزائر الجديدة. طريق التوافق ومأزق « التواطؤ »

الجزائر الجديدة 149 – تحرير وتصوير رضوان بوجمعة طريق التوافق

47 vendredis contre des décennies de régression: le Hirak a remis l’Algérie en mouvement

Saïd Djaafer 14 Janvier, 2020 radiom.info A quelques semaines du