[VIDEO] Rencontre-Débat: Françalgérie – Corruption, crimes et mensonges d’États, de De Gaulle à Macron Part01

0
226

Rencontre-débat à Noisy-le-sec le jeudi 13 janvier à 18h30, salle Joséphine Baker (16 rue Léo Lagrange, 93130 Noisy-le-sec)

50 milliards d’euros en France. Autant en Suisse. Sans même évoquer Monaco, le Luxembourg et le Liechtenstein pour rester en Europe.

Ce montant colossal est une estimation des fortunes et biens mal acquis des dirigeants algériens selon un haut fonctionnaire français. Certains experts estiment même qu’il s’agit d’une valorisation en deçà de la réalité d’un patrimoine constitué par les nomenklaturas au fil de décennies de prédation.

Cette corruption faramineuse n’est pourtant qu’une des facettes d’un des plus grands tabous de la République, la Françalgérie.

L’extraordinaire mobilisation pacifique qui a soulevé la population algérienne depuis le 22 février 2019 – le hirak – pourrait enfin participer à lever le voile sur un système de relations extrêmement opaques entre élites de pouvoir.

Le hirak a profondément ébranlé un régime militaire d’essence dictatoriale et a fissuré son apparence civile et sa façade pseudo-institutionnelle.

Pour comprendre les spécificités de ce mouvement absolument hors norme dans l’histoire contemporaine et envisager ses évolutions possibles, il est essentiel de revenir sur l’histoire de l’Algérie indépendante, en particulier sur le rôle très singulier joué par les relations complexes entre ce pays et l’ancienne puissance coloniale.

C’est ce dont nous parlerons les intervenants lors de cette rencontre-débat :

    Animateur de la rencontre : François Gèze, cofondateur de l’association Algeria-Watch, ancien directeur des éditions La Découverte, maison d’éditions ayant publié plusieurs ouvrages sur l’Algérie, en particulier sur la dictature militaire algérienne.

Intervenants :

   - Omar Benderra, cofondateur d’Algeria-Watch et auteur de nombreuses contributions, ancien président d’une banque publique algérienne, il a été chargé de la renégociation de la dette extérieure du pays durant la période de l’ouverture démocratique sous le gouvernement de Mouloud Hamrouche (1989-1991).
   - Marc Endeweld, journaliste d’investigation, auteur de Le grand manipulateur, Les réseaux secrets de Macron, qui apporte de nombreuses informations sur les réseaux françalgériens d’Emmanuel Macron.  
   - Jean-Baptiste Rivoire, journaliste d’investigation, fondateur du nouveau média OFF Investigation (dont l’une des enquêtes traite des liens de Macron avec le régime algérien), auteur de nombreuses investigations télévisées sur la seconde guerre d’Algérie, ainsi que de deux ouvrages (Françalgérie, crimes et mensonges d’Etats”, avec Lounis Aggoun, La Découverte, Paris, 2004 et “Le crime de Tibhirine, révélations sur les responsables”, La Découverte, Paris, 2011).

ترك الرد

من فضلك ادخل تعليقك
من فضلك ادخل اسمك هنا