octobre 5, 2019
1 min read

fritouha m3a chwakerkoum ma zal ma fritouhach m3ana. Amazigh Kateb

Par Amazigh Kateb @Facebook

Azul, salam, bonjour à tous:

La nouvelle loi sur les hydrocarbures est le prix en pétrodollars du maintient de cette mafia, et de sa légitimité internationale . C’est aussi et surtout une grave atteinte à la souveraineté économique et énergétique de l’Algérie, et un danger pour les générations futures (32 ans de droit d’exploitation, en plus des multiples nuisances environnementales induites).

VOTRE CONSTITUTION EST CADUQUE VOUS N’ETES PAS LEGITIMES! VOS PARTENAIRES LE SAVENT ET NOUS LE SAVONS AUSSI. LE PEUPLE REJETTE CETTE LOI EN BLOC ET SE FERA UN PLAISIR DE L’ABROGER DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS!

DANS NOTRE FUTURE DÉMOCRATIE, TOUTE LOI PORTANT SUR L’AVENIR DE L’ALGÉRIE DEVRA ETRE SOUMISE A UN RÉFÉRENDUM !

Le départ du régime était urgent et nécessaire , aujourd’hui , il est vital!
fritouha m3a chwakerkoum ma zal ma fritouhach m3ana.

wallah ma rana talguinkoum/ djoumou3a mou7arraka !

Source photo https://www.facebook.com

Article précédent

المثقّف، الانتخابات النوفمبرية، والخوف من الحرية

Article suivant

Le présent à la lumière de l’histoire avec Sadek Hadjeres

Latest from Blog

Gaza : la complicité écœurante de la bourgeoisie française

Par Politicoboy | 8 Mai 2024 | frustrationmagazine.fr Pendant que France Télévision diffusait la nuit des Molières de la Comédie française, l’armée israélienne a déclenché son offensive tant redoutée contre Rafah. Les premiers rapports font état

Ce que la Palestine fait au monde

ALAIN GRESH · LE 2 MAI 2024 In orientxxi.info L’offensive israélienne contre Gaza depuis le 7 octobre montre plus que jamais l’impunité totale d’Israël et un soutien inconditionnel apporté à Tel-Aviv par la majorité

La gouvernance néolibérale en marche

Rafik Lebjaoui, Algeria-Watch, 21 Avril 2024 La gestion ultra autoritaire de la pandémie du Covid a indiqué clairement l’orientation choisie par l’oligarchie occidentale pour assurer le contrôle des populations et encadrer les
Aller àTop

Don't Miss

LA LIBERTÉ DE L’UN COMMENCE LÀ OU ELLE LIBÈRE L’AUTRE

A tous les prisonniers d’opinions.A nos frères soudanais, lâchement assassinés

Amazigh Kateb: « nous sommes dans un 5ème mandat sans “cadre” mais avec les mêmes encadreurs, que plus personne ne peut « encadrer

Par Amazigh Kateb 18 mai 2019 @Facebook « Il faut